Cinquante Nuances De Bleus

Tourne la paume de ta main et observe les lignes qui s’y croisent… Ce ne sont pas les lignes d’un swell mais elles en disent long sur ta vie. Celle que l’on ne vit qu’une fois…
La ligne du coeur traverse horizontalement le haut de la paume de la main. Elle reflète l’état du Coeur aussi bien sur un plan émotionnel que physique. Il semble que le surf soit bon pour et les émotions qu’il génère.
La ligne qui concerne la tête est horizontale et traverse la main en son milieu. Les vents off shore, les nouveaux horizons et line-ups, le sable chaud d’un terre étrangère sont autant de stimuli pour l’esprit.
La ligne de la vie s’enroule autour du pouce, et démarre entre l’index et ce dernier. Contrairement à la croyance populaire elle ne donne pas la durée de vie mais signifie d’autres aspects comme la force, la vitalité et la prospérité. 3 choses que l’on ne peut pas apprécier assit toute la journée devant un ordi.
La ligne de la chance part verticalement du milieu de la paume (tout le monde ne possède pas cette ligne). Elle représente le succès, la carrière et la vocation. N’attendez pas la chance. Seules vos actions la provoquent…
Prépare-toi à partir vivre ton Search…
Fais un serment à toi-même et décide simplement d’avoir du bon temps. Dis-toi “Je vais me laisser porter… Je serai respectueux et de bonne humeur sur ce voyage… J’ai de la chance…” Et de cette manière, vous ne serez jamais déçus. Gabriel Medina n’a certainement pas été déçu durant ce voyage: “ Il n’y avait que Wilko, Mason , Bruno et moi à l’eau…”
“C’est genial de découvrir de nouvelles vagues, de nouveaux spots… Nous n’avons pas scoré tous les jours mais au final nous avons été quand meme bien gâtés…”
“La vie est chaque jour différente sur le Search, avec son lot de surprises et de nouvelles amitiés”, explique Medina
“Il y a plein de tonalités de bleus ici”, dit-il en arrivant au fin fond du Pacific Sud, hypnotisé par les couleurs de l’océan.
“Bleu noir ou bleu ciel. Hey, quel genre de bleu est celui là? C’est magnifique !” dit-il complètement hypnotisé.
“Je peux voir au moins 7 sortes de bleus differents. Et regarde ces ombres! C’est mon bleu préféré juste là ! Hey, regardez ce bleu là ! Venez-voir ce truc de dingue ! Il y a 50 nuances de bleus dans mes yeux !”
“Il y a plein de tonalités de bleus ici”
Encore un autre tube entièrement bleu déroule sur les rochers. En regardant bien, on voit Medina à l’arrière faire le signe Peace au ”tout le temps heureux” hawaïen Mason Ho.
L’après-midi, les nuages arrivent, mais ça ne fait que rendre le style Medina de tranquille à explosif…
Dans le genre “on a frôlé le pire”, Gabriel fait son bottom et rectifie au dernier moment pour faire son cut-back afin d’esquiver la camera mal placée. C’était moins une, appuie sur replay pour voir la scène !
Après quelques émotions, il dit :”c’était l’un de mes meilleurs trip, c’est trop bon de prendre des tubes et faire des airs avec juste quelques gars du team. Zéro pression…”
A la table de poker “after surf” la pression est très forte… Tout ceux qui ont voyagé avec lui le savent : il ne vaut mieux pas jouer au poker avec Medina…
“Ce trip c’était genre… Tu pars avec des gars sympas scorer les meilleures vagues possible” résume Mason Ho. “Et tu te dis, tu crois que… enfin tu imagines que… et puis d’un coup le swell change, mais rien et puis ça rechange et la ouf ! Les vagues sont là…” Ok Mason, c’est extrêmement clair…
Rien n’est normal avec Mason et souvent les photographes recherchent des angles atypiques pour le prendre en photo. Quand cela marche, le résultat peut être étonnant. Sur cette photo, on le voit tombant du ciel, là ou le foncé et le clair du bleu se rejoignent avec un peu de blanc pur entre les deux…
Un coup on avance et l’autre on recule… En position dans le bol…
Avec juste 4 surfeurs dans le line-up, Mason n’a pas cessé de tenter des manoeuvres hors du classique…
Dieu seul sait  d’où ça sort mais pour nous c’est du 100% Ho !
Il y a des similitudes de style entre Michael et Mason Ho et cette connection  est l’une des choses qui font que l’arrivée de Mason dans le team Rip Curl est vraiment cool.
Mason : bien intégré avec les locaux où qu’il soit…
Bruno Santos est le plus cool… Dans l’eau ou sur la terre ferme, il se ballade tranquillement mais toujours prêt pour de l’action.
“J’avais mal partout et plein de coups de soleil” dit Bruno après une session de huit heures. “Mais c’était trop dur de sortir parce qu’on savait qu’il y aurait toutes ces vagues sans personne…
Bruno est un surfeur régulier et toujours bien positionné dans le creux ce qui le rend très agréable à regarder. Il est hypnotisant.
Il n’y a pas un tube de gauche dans le monde qui ait échappé à Bruno. Il a gagné le Billabong pro à Tahiti en tant que Wild Card en 2008 et il a passé des mois en Indonésie à traquer de longs tubes… Mais ne pas oublier qu’il sait aussi carver.
“Les locaux ici sont vraiment sympas et ça rend le voyage bien plus intéressant”
“Ce jour là a été exceptionnel, on a eu de la chance avec des vagues dignes d’un rêve…”
Les efforts pour accéder à ce spots furent considérables : longues routes poussiéreuses, vent fort et incertitudes… Néanmoins Matt Wilkinson, bon joueur reconnait : “même si ça nous avait pris trois semaines ça aurait valu le coup…”
"C’était une session d’anthologie, c’est l’eau la plus bleue que je n’ai jamais vu. C’est juste ce qu’on attend du Search” dit Wilko.
Wilko n’a jamais peur de se moquer de lui-même, ce qui le rend vraiment attachant.
“Même à 50cm, cette vague doit être géniale.”
Wilko est sur le Search depuis novembre 1998 en tant que member du Team Rip Curl. L’année dernière il a travaillé dur pour trouver un équilibre entre fitness et technique ce qui lui a valu de finir #19 sur la World Surf League. Vu ses performances sur ce trip, nous lui souhaitons de se qualifier parmis le top 10 en 2106.
L’un des premiers goofy foot searcher du début des années 90, filmé par Sunny Miller se nomme Gary Green. Tout comme Wilko, Greeny savait mélanger le fun et la performance, c’était sa personnalité. Une bonne tradition à garder sur le Search.
Pour finir Mason résume : “On est venu juste en mode Search. Super cool, pas de plans, à l’improviste… quand c'est comme ça”.

“Technology et Trips – Les deux T – Comme Citadin et Campagnard” – On ne peut tout simplement pas avoir l’un sans l’autre. Ou pas? Sur ce Search trip c’est avec la plus grande simplicité que Gabriel Medina, Matt Wilkinson, Mason Ho et Bruno Santos sont partis à l’aventure.

Le journaliste écrivain Daryl Davenport résume les motivations et emotions.

Avec tout les progrès que la technologie nous apporte en matière de voyage via le cyber world entre autre, nous avons choisi cette fois de lire le future dans la paume de la main…

Tourne la paume de ta main et observe les lignes qui s’y croisent… Ce ne sont pas les lignes d’un swell mais elles en disent long sur ta vie. Celle que l’on ne vit qu’une fois…

  1. La ligne du coeur traverse horizontalement le haut de la paume de la main. Elle reflète l’état du Coeur aussi bien sur un plan émotionnel que physique. Il semble que le surf soit bon pour et les émotions qu’il génère.
  2. La ligne qui concerne la tête est horizontale et traverse la main en son milieu. Les vents off shore, les nouveaux horizons et line-ups, le sable chaud d’un terre étrangère sont autant de stimuli pour l’esprit.
  3. La ligne de la vie s’enroule autour du pouce, et démarre entre l’index et ce dernier. Contrairement à la croyance populaire elle ne donne pas la durée de vie mais signifie d’autres aspects comme la force, la vitalité et la prospérité. 3 choses que l’on ne peut pas apprécier assit toute la journée devant un ordi.
  4. La ligne de la chance part verticalement du milieu de la paume (tout le monde ne possède pas cette ligne). Elle représente le succès, la carrière et la vocation. N’attendez pas la chance. Seules vos actions la provoquent…

Donc même sans la technologie, ta vie peut apparaitre dans le creux de ta main..

Prépare ton départ. Promets-toi de t’amuser tout simplement. Dis-toi : “Je vais juste suivre le courant de ce qui arrivera… Je resterai respectueux et de bonne humeur, j’ai vraiment de la chance…” De cette manière, tu ne seras jamais déçu.

Non mais tu te vois (en vrai) te plaindre au sujet d’un vol annulé ? Retourner ton téléphone au creux de ta main pour pianoter ta colère sur les réseaux sociaux juste par que l’avion a du retard ? C’est sûr que bien des enfants en train de survivre dans une décharge n’auront pas accès à tes plaintes pathétiques et tes selfies ridicules.

Oui, je pourrais vous adresser les propos ci-dessus cher lecteurs. Et aussi aux surfeurs pro en general. Leur principale occupation est de vivre et de nous faire partager leurs rêves et leurs attentes en terme de voyage, lesquels sont souvent très élevés. Mais qui d’autre appuie sur le bouton “share” et récolte des milliers de “likes” toute la journée en partageant ses rêves? Mis à part les Kardashians…

Heureusement, les gars que vous allez voir sur ce trip sont des êtres humains bien ajustés, prêts à Searcher et fuir ce monde là. Même Medina avec ses 3,900,00 followers Instagram et clairement reconnu comme “le-gars-qui-fait-des-posts” était bien content de s’échapper du monde virtuel pour essayer de trouver cette gauche rare et de grande qualité.

“Il y a plein de teintes de bleus ici”, dit-il en arrivant au fin fond du Pacific Sud,hypnotisé par les couleurs de l’océan.

“Bleu marine ou bleu ciel. Hey, quel genre de bleu est celui là ? C’est magnifique !” dit-il complètement absorbé.

“Je peux voir au moins 7 sortes de bleus différents. Et regarde ces ombres ! C’est mon bleu préféré juste là ! Hey, regardez ce bleu là ! Venez-voir ce truc de dingue! Il y a 50 nuances de bleus dans mes yeux !”

On ne peut pas voir la vie à travers ce genre de filtre très souvent, non ?